Samedi 18 mai, rue Jean Jaurès, vers 17h

L'entreprise de démaquillage se poursuit avec beaucoup de sévérité sous l'effet des fortes précipitations ; il ne restera bientôt plus que les os sur la peau du festival. En dehors des aspects les plus tragiques – avoir les pieds mouillés –, il règne une morne ambiance de samedi après-midi dans une ville ennuyeuse. On aurait presque envie d'allumer la télévision et de regarder du sport. Voyons si les frères Coen donnent envie de changer de chaîne.